Art digital: 5 choses à absolument savoir

Numérique par ci, digital part là, e-truc, web-machin…

On finit par être envahi par ces mots qui semblent s’immiscer dans tous les domaines !

Les ordinateurs et les smartphones ont révolutionné [et continuent d’améliorer] nos manières de travailler, et comme toute nouveauté technique, ils ont aussi fini par être utilisés par des artistes comme moyen de création : voici 5 choses que vous devez savoir sur l’art digital pour enrichir votre culture ! (:

1- Ce qu’est vraiment l’art digital

L’art numérique ou art digital est tout simplement un travail artistique réalisé en se servant de ressources informatiques . Langages de programmation, appareils, logiciels.

Ce n’est donc pas une discipline à part entière comme la peinture ou la sculpture, mais plutôt un ensemble d’outils et techniques augmentant les possibilités des autres disciplines.

Il y a donc par exemple:

la peinture numérique,

Disconnected/ Aquaria - O'Plérou
Disconnected/ Aquaria – O’Plérou

la photomanipulation,

Anwar Mostafa photomanipulation
Photomanipulation – Anwar Mostafa

la sculpture numérique,

Aghori Portrait - Aldo Martinez
Aghori Portrait – Aldo Martinez ~ oui ceci n’est pas une photo

la photographie numérique…

Chromatin - Medina Dugger & François Beaurin
Chromatin – François Beaurin

Et aussi un élément que vous connaissez mais dont vous ignorez (peut être) la possible nature numérique : la musique !

Musique numérique?

De l’enregistrement des voix et des instruments jusqu’au mastering* des albums, des appareils et logiciels interviennent pour qu’on obtienne les chansons et mélodies sur nos téléphones / CD / lecteurs MP3 / sites de streaming… Ceci est possible grâce à l’informatique et au stockage d’information sous forme numérique !

Et même au niveau de la création de la musique, il existe des logiciels spécialisés (FL Studio, Cubase, Ableton, Caustic [gratuit sur PC]) qui permettent aux artistes de composer directement avec l’ordinateur, sans nécessairement avoir un instrument ! 🙂

2- Il n’est pas né dans les années 2000

Même si le terme art digital ou art numérique semble récent, la création d’oeuvre à partir de l’informatique existe depuis les années 60 !

En 1965, Frieder Nake relia un ordinateur à une machine à dessin. Il écrivit ensuite un algorithme* pour permettre à la machine d’interpréter mathématiquement une peinture de Paul Klee. En créant ainsi un programme informatique dans le but de faire une oeuvre d’art, il devint un pionnier de l’art numérique.

Hommage a Paul Klee - Frieder Nake - 1965
Hommage a Paul Klee – Frieder Nake – 1965
Burg und Sonne - Paul Klee
Une peinture de Paul Klee, Burg und Sonne ~ Le code de Frieder Nake reproduisit approximativement les formes géométriques.

Plusieurs autres artistes créèrent les années suivantes des œuvres à partir d’ordinateurs, et le Computer Art prit peu à peu de l’ampleur !

3 – Il ouvre de nouveaux horizons aux arts traditionnels

 Beauty Series - Rino Steffano Tagliafierro
Beauty Series – Rino Steffano Tagliafierro

Les possibilités de création offertes par les ordinateurs sont i·m·m·e·n·s·e·s, et constituent une véritable source de défi créatif pour les artistes !

La peinture telle que nous la connaissons (oeuvre en deux dimensions, extérieure à nous et fixée sur un support) est désormais augmentée: aujourd’hui elle peut bouger !

 Beauty Series - Rino Steffano Tagliafierro
Beauty Series – Rino Steffano Tagliafierro

Le magnifique travail de Rino Steffano Tagliafierro dans sa série Beauty porte sur l’animation des peintures célèbres de la Renaissance, et c’est à couper le souffle –

 Beauty Series - Rino Steffano Tagliafierro
Beauty Series – Rino Steffano Tagliafierro

Il est aussi possible d’« entrer » dans la peinture ! La réalité virtuelle, la 3D et l’imagerie à 360° permettent de positionner le spectateur non plus à l’extérieur de l’oeuvre mais de le rendre acteur de la scène !

À quoi ressemble le dos de la Joconde ? Qu’est ce qui est en face de la Vénus de Botticelli ? Ces questions pourraient bientôt avoir une réponse si un artiste réalisait un environnement à ces peintures de maître à l’aide de logiciel 3D!

[je suis intéressé mais j’ai pas les bons logiciels 😪]

4- Tout n’est pas produit par la machine

Il faut le rappeler, l’ordinateur n’est qu’un outil. Et comme tout outil, il a besoin d’une personne pour être utilisé. Un ordinateur seul ne peut pas créer d’environnements 3D. Ne peut pas faire de peinture digitale. Ne peut pas composer de chanson. De sa propre volonté.

[Je précise ça parce que cela est à peu près possible par des intelligences artificielles, mais celles-ci sont programmées par des hommes.]
computer - unknown author
computer – unknown author

L’ordinateur a toujours besoin de l’utilisateur, ici artiste, qui grâce à son savoir et sa technique créera de la beauté avec lui.
Il est vrai que la machine accélère certaines opérations, mais il ne faut pas pour autant penser que l’art digital est plus facile que l’art analogique donc est moins authentique. Et c’est ce qui me mène au dernier point à retenir, et peut être le plus important de cet article :

5- L’ART DIGITAL A AUTANT DE VALEUR QUE L’ART TRADITIONNEL.

Allez, répétez après moi. L’art digital a autant de valeur que l’art traditionnel.

Un jour, un ami visitant mon profil Instagram fut étonné par mes oeuvres et me demanda comment je les réalisais. Tranquilou je lui répondis que c’était avec Photoshop, mais je vis sur son visage l’expression de « Tchié il est fort deh » passer à « Ah, bof c’est avec ordinateur » en sous-entendant que mon travail avait moins de valeur juste parce qu’il n’était pas fait à la main.

J’avoue que ça m’a frustré mais bon, ce n’était pas de sa faute.

<infinite hands\> · Ça faisait longtemps que j'avais pas dessiné de mains ~ ·

A post shared by O'Plérou (@oplerou.gold) on

Je suppose qu’il se dit qu’avec l’ordinateur on peut rattraper ses erreurs plus facilement, on peut être aidé pour obtenir certains effets, l’obtention des couleurs n’est plus une corvée et plein d’autres trucs. Tout ceci est vrai, et j’avoue que j’aurais du mal à reproduire sur papier ou sur toile ce que je fais avec Photoshop.

Mais ce qu’il faut savoir, c’est que ce n’est pas mon but. Je ne trouve aucun intérêt à changer de médium pour refaire la même chose: si j’utilise maintenant des logiciels pour faire mon art, c’est parce qu’ils me donnent plus de possibilités de création.

Je perds moins de temps à me concentrer sur le fait d’éviter des fautes et j’expérimente juste comme je veux, en toute liberté.

Art digital par O'Plérou - Remember - 2017
Remember, réalisé par moi avec une tablette graphique et Photoshop
Il faut aussi préciser qu’en dessin, les ordinateurs ne font pas de miracles: ce sont les compétences sur papier qui se transmettent à la tablette.

Merci d’avoir lu, partagez à trois personnes intéressées par l’art et la culture si vous avez appris quelque chose (:

N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous pensez de l’article, ou me signaler une erreur ^^


~~~Ceci est un article écrit pour Ikoja Mag, un webzine dont je gérais la chronique +Culture.

Mastering: Processus qui consiste à harmoniser l’ensemble des éléments de la musique afin d’avoir une excellente qualité de son sur tous les appareils.

Algorithme: En informatique, suite d’instructions permettant de résoudre un problème. Ici, Frieder Nake a dû écrire un code pour que l’ordinateur interprète la peinture de Paul Klee.

6 réponses à “ Art digital: 5 choses à absolument savoir ”
  1. Je répète « l’art digital a autant de valeur que l’art traditionnel « mdrr😂 vraiment instructif l’article…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *