Avez-vous déjà regretté votre conscience à cause d’une souffrance qui vous semble immense ?

Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d’être un homme.

-Terry Giliam, Las Vegas Parano


 

 

Il y a des phrases comme ça.

Sauvagement belles, même si on ne sait pas toujours ce qu’elles veulent dire.

Leurs multiples interprétations possibles font l’essence de la beauté de l’art :

La subjectivité totale.
 

 

http://xplr.oplerou.com/post/174378590682/smooth-rage-2016-oplérou-instagram


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *